AGRO-INDUSTRIE

Huile de Palme

La palme africaine est la culture qui représente le meilleur rendement par hectare par an. C’est la raison pour laquelle le secteur de la palme continue à se développer de manière significative dans le monde entier, pour fournir les graisses et huiles nécessaires à l'industrie alimentaire.

Cependant, le secteur subit depuis ces dernières années de plus en plus de pressions pour assurer une plus grande durabilité dans leurs processus de production. BIOTEC fait partie de cette dynamique, apportant des solutions pertinentes et personnalisées, répondant aux besoins environnementaux, agricoles, énergétiques et sociaux.

Les huileries de palme génèrent des sous-produits et des effluents désignés comme "POME" (Palm Oil Mill Effluent) qui constituent des charges organiques importantes et similaires à celles générées par les villes densément peuplées. Ces charges constituent un risque important de contamination environnementale.

En outre, ces produits contiennent une valeur fertilisante et un potentiel énergétique non négligeables. La digestion des "POME" dans le modèle de biodigesteurs RAC de BIOTEC, peut générer 50 kWh par tonne de fruits.

Leader mondial du traitement d’effluents et sous-produits des huileries de palme depuis 1988.
2nd
Biodigesteur d’effluents d´huile de palme au monde
(Palmeras del Llano, Colombie, 1988)
1er
Système de Ferti-Irrigation d’effluents d´huile de palme par micro-arrosage
(Palmar Santa Elena, Colombie 1992)
1er
Biodigesteur de type ‘lagune couverte’ pour effluents d´huile de palme
(Palmeiras, Colombie, 1999)
1er
Projet MDP (Gold Standard) à partir d’effluents d´huile de palme au monde
(Eecopalsa, Honduras, 2007)
1er
Système de Ferti-Irrigation d’effluents d´huile de palme par macro-gouttes avec surveillance à distance
(Exportadora del Atlántico, Honduras, 2010)
1er
Biodigesteur combiné de traitement de POME avec effluents de biodiesel.
(AMSA, Colombie, 2014)

Canne à sucre

La canne est la source la plus importante de sucre et de bioéthanol dans le monde, de pair avec le maïs.

Tandis que la production de canne s’approche des 50 tonnes de matière sèche par hectare par an, la production de sucre et de bioéthanol ensemble ne dépasse pas les 15 tonnes par ha-an. La différence entre ces deux valeurs résulte des sous-produits (feuilles, bourgeons, bagasse, gâteau de filtration, eaux résiduaires et vinasses) dans lesquels se concentrent les éléments nutritifs apportés par la récolte de la canne. Certains d'entre eux, tels que la bagasse, se révèlent être une solution attrayante a priori comme source de vapeur et d'électricité, et dans certains cas, comme matière première pour le papier. Une bonne gestion de ces sous-produits dans son ensemble est une opportunité pour l'agro-industrie d´obtenir une valeur ajoutée à ses activités principales et assurer sa viabilité à long terme.

BIOTEC apporte à l'industrie de la canne sa connaissance et son expérience dans la gestion des sous-produits organiques, principalement via le compostage de cachaça avec ou sans vinasse, la biodigestion des vinasses avec l'utilisation de l'énergie du biogaz (Vapeur, électricité, bio-méthane), le traitement/valorisation des eaux usées et la fertilisation organique.

Finalement, BIOTEC favorise la fertilisation organique de la canne à sucre avec: la cachaza, le compost, les boues de purge des biodigesteurs de vinasses traitées. Pour l'industrie de la canne, ces technologies représentent des opportunités commerciales supplémentaires. Cet ensemble de solutions assure une gestion durable de l'entreprise.

 

Produits et services pour le secteur de la canne:
a)
Sucreries Réduction et traitement de l’eau dans les procédés (recyclage et réutilisation) Conformité avec les normes environnementales (traitement) Valorisation de sous-produits et les effluents
b)
Distilleries Gestion, traitement et utilisation de l'énergie des vinasses par traitement à sec (compostage) ou liquide (biodigesteurs, engrais organique liquide).
c)
Cultures Fertilisation organique liquide et solide

Agrumes

Actuellement, les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par leur alimentation et sont conscients de l'importance d'un mode de vie sain qui respecte l'environnement. Dans ce contexte, la tendance mondiale indique une expansion significative de la consommation de fruits et de produits dérivés tels que les jus d’agrumes. L'augmentation de la production pour répondre à cette demande accroit, d'autre part, la génération de sous-produits solides (pelures et pulpes) et liquides (effluents) qui sont généralement considérés comme des déchets. Avec l’expérience de Biotec, ces sous-produits deviennent des matières premières pour la génération d'énergie (renouvelable) et d'engrais organique.

BIOTEC propose ses technologies de gestion intégrée des déchets et des effluents, générés pendant le processus d'extraction des jus et des huiles essentielles de citron, mandarine et orange.

Les effluents acides issus de la transformation du citron fournissent, par exemple, suffisamment de biogaz pour couvrir la demande en énergie thermique de cette agro-industrie, remplaçant les combustibles fossiles. Ils permettent aussi d'irriguer et de fertiliser leurs cultures.

Depuis 2016, BIOTEC applique ses concepts à d'autres fruits entre autre l'ananas.

Pionniers dans les effluents d'agrumes
1er
digesteur à grande échelle dans le monde pour le traitement anaérobie des effluents de citron
Citrusvil, Argentine, 2009: 11 000 m3 d'effluents / jour x 11.000 ppm DCO
Production de biogaz pour chaudière de 6 et 10 tonnes de vapeur par heure + ferti-irrigation 600 ha.

Notre champ d'application:

Traitement des eaux usées

Utilisation de l'énergie du biogaz (thermique et électrique)

Compostage des déchets d'élagage, des feuilles et de la pulpe

Fertilisation liquide des plantations avec les effluents traités

Autres secteurs

BIOTEC offre des solutions personnalisées pour d'autres types d'effluents et de déchets organiques.

D´autres secteurs:

  • L'élevage, la production porcine et avicole
  • L'industrie des levures
  • L'industrie papetière
  • L'industrie de l'amidon (de manioc et de maïs)
  • Les abattoirs et rending
  • Les eaux résiduaires urbaines
L’AGRO-ÉNERGIE

Cultures Énergétiques

La raison d’être historique de BIOTEC est la conversion de la matière organique des sous-produits agro-industriels en matière première, sous forme d´engrais et d´énergie (biogaz). Cependant, le monde a besoin de beaucoup plus d'énergie que celle que ces sous-produits industriels peu générer. De nombreuses régions de par le monde, qui ne disposent pas d'électricité, ou qui comptent seulement sur des installations électriques diesel, se trouvent être dans des régions tropicales humides avec de grande disponibilité de terres et peu d’opportunités commerciales d’exploitation de celles-ci. Pour cette raison, BIOTEC a décidé de concentrer ses activités de R&D dans la production d'énergie (biogaz) à partir de cultures d´herbes et de fourrages tropicaux (cultures «énergétiques» pour les tropiques et «Cône Sud» de l'Amérique latine.

La production de biogaz à partir de biomasse, pour une utilisation ultérieure dans des centrales électriques, diffère de la combustion de la biomasse dans des chaudières pour produire de la vapeur et de l'électricité avec des turbines à vapeur. Ce second option, relativement courante dans le monde, et basée sur le cycle Rankin, est limitée par deux restrictions principales:

  1. Brûler la matière organique entraîne la perte des nutriments. Cela implique de grands besoins en fertilisation chimique pour les cultures.
  2. Cette méthode demande une grande puissance (supérieure à 40 MW) pour obtenir une performance électrique acceptable et un rendement minimum.

 

[ Continuer ]

Biogaz à partir de cultures énergétiques

Notre portée:

Mise en place de fermes du pâturage et de fourrages

Montage du biodigestores de pâturages et de fourrage

Production d'énergie et distribution de gaz naturel renouvelable